Diversité et inclusion

5 meilleures façons de prévenir la discrimination sur le lieu de travail et de créer une culture d'intégration pour votre équipe

Temps de lecture : 6 min

Avez-vous remarqué récemment une certaine discrimination sur votre lieu de travail parmi les membres de votre équipe ?

Malheureusement, les entreprises ne sont pas toutes des lieux de travail sûrs et accueillants, et certaines permettent la discrimination par ignorance ou apathie.

Mais vous êtes un meilleur manager que cela. Vous voulez certainement que vos employés se sentent à l'aise et bienvenus dans un endroit où ils peuvent s'épanouir, et où ils peuvent être libres d'être eux-mêmes.

La dernière chose dont vous avez besoin en ce moment, c'est d'un épuisement professionnel parmi vos employés.

Le fait d'être conscient du problème est la première étape de la prévention de la discrimination dans un environnement de travail (félicitations pour votre avant-gardisme).

Vous serez heureux d'apprendre qu'il est possible pour les entreprises de prévenir la discrimination au travail et de protéger leurs employés contre le harcèlement lié à la diversité. En prenant de simples mesures et précautions, vous pouvez préserver la diversité de votre entreprise, tant sur le papier que dans la pratique, garantissant un environnement sûr et accueillant pour tous, à tout moment.

Comment reconnaître la discrimination au travail ?

Comment reconnaître la discrimination au travail ?

La discrimination est le traitement injuste d'une personne ou d'un groupe sur la base de certaines caractéristiques protégées, telles que la race, la religion, la langue, l'âge et le handicap.

Une bonne façon d'éviter efficacement la discrimination au travail est de savoir comment reconnaître un comportement illégal lorsqu'il se produit.

Voici quelques exemples :

  • Faire des commentaires désobligeants sur les femmes ;
  • Refuser d'embaucher une personne parce qu'elle est enceinte ;
  • Encourager les personnes en situation de handicape à ne pas postuler à un emploi à moins qu'elles ne puissent tout faire parfaitement ;
  • Poser aux candidats des questions sur leur religion ;
  • Refuser un promotion à une personne parce qu’elle appartient à un syndicat ;
  • Renvoyer quelqu'un qui ne parle pas assez bien l'anglais pour les fonctions de son poste (la maîtrise de l'anglais et les accents de la parole ne peuvent pas être utilisés comme excuse pour licencier quelqu'un) ;
  • Refuser aux animaux d'assistance l'accès à l'intérieur des bâtiments malgré une nécessité médicale (cela inclut les chiens qui ont été formés pour aider les aveugles à se déplacer en toute sécurité dans les espaces publics).

Comment prévenir la discrimination au travail ?

Comment prévenir la discrimination au travail ?

La diversité sur le lieu de travail est une bonne chose.

Elle vous aide à toucher un plus grand nombre d'employés, de clients et de collègues. Elle peut également aider votre entreprise à se développer et à atteindre son plein potentiel, seulement faut-il que vous soyez disposé à prendre les mesures nécessaires pour adopter la diversité.

En tant qu'employeur, vous avez la responsabilité de prévenir la discrimination sur le lieu de travail. C'est la clé pour maintenir une culture de travail forte.

Si vous le faites correctement, cela peut éviter beaucoup de problèmes, de plaintes écrites et de procédures disciplinaires, tout en maintenant le moral général de votre équipe (afin que cela n'affecte pas leur travail).

Si vous êtes actuellement préoccupé par la discrimination au travail et par la manière de protéger au mieux vos employés, voici quelques mesures utiles pour prévenir la discrimination dans votre environnement professionnel.

1. Connaître les droits de vos employés

Rappelez-vous : il est illégal de licencier un employé en raison de sa race. De même, vous ne pouvez pas licencier quelqu'un en raison de son sexe, de sa nationalité, de sa religion, de son handicap, de son orientation sexuelle ou de son âge.

Si une telle situation se produit, sachez que vos employés ont le droit de dénoncer une discrimination sans subir de représailles (ce qui signifie qu'ils peuvent vous dénoncer et être protégés contre un licenciement, qui pourrait également créer une situation de travail inconfortable).

2. Faites des entretiens sur le potentiel, pas sur les préjugés

Lorsque vous interviewez des candidats potentiels, concentrez-vous sur les qualifications et les compétences du candidat. Évitez de poser des questions qui n'ont rien à voir avec la description ou les fonctions du poste. Si vous recrutez un directeur du marketing, il n'est pas nécessaire de lui demander s'il est marié ou quel est son âge.

Si vous avez une raison de poser des questions sur l'état civil, l'identité sexuelle, la situation familiale ou l'âge - et que cela vous semble approprié dans le contexte professionnel, faites preuve de prudence lorsque vous formulez ces questions afin de ne pas donner l'impression d'être discriminatoire.

Une question apparemment innocente telle que "êtes-vous marié(e) ?" peut être acceptée si elle est directement liée aux performances professionnelles (par exemple, si l'employé peut voyager à l'étranger avec son conjoint lors de voyages d'affaires), mais peut être interprétée comme offensante si elle est posée sans contexte.

Nous savons qu'il peut être difficile d'éviter de stéréotyper les personnes en fonction de leur statut marital, de leur identité de genre ou de leur orientation sexuelle lors des entretiens d'embauche. En effet il est prouvé que ces biais sont subconscients et donc difficiles à reconnaître et à corriger.

Dans une étude de Bloomberg, portant sur plus de 4 000 CV identiques envoyés par des chercheurs en réponse à des offres d'emploi réelles, les candidats portant des "noms blancs" avaient 50 % plus de chances d'être rappelés par les employeurs que ceux portant des noms à consonance afro-américaine.

3. Cherchez un soutien au sein de l'organisation.

Se sentir victime de discrimination n'est pas quelque chose qui touche uniquement les employés du bas de l'échelle. En effet, il est tout aussi offensant pour les personnes occupant des postes à responsabilité. Si vous avez l'impression d'être victime de discrimination sur le lieu de travail, ne restez pas les bras croisés. Cherchez du soutien au sein de l'organisation.

Si vous avez peur des représailles, vous pouvez peut-être trouver un défenseur au sein de l'entreprise qui pourra servir de médiateur entre vous et l'autre partie.

4. Envisagez de vous adresser à un superviseur, un directeur ou un professionnel des RH

Si vous êtes victime de discrimination au travail, il n'est pas toujours facile de savoir vers qui se tourner pour obtenir de l'aide, surtout si vous êtes vous-même un cadre en position de pouvoir ou si vous ne voulez pas faire de vagues.

Vous craignez peut-être que si vous en parlez, cela n'affecte votre réputation au travail et que les gens vous déprécient. Vous avez peut-être déjà essayé de vous exprimer, mais vous n'avez pas été satisfait du résultat, et vous vous demandez maintenant s'il existe d'autres solutions.

Si le fait de parler de ce qui se passe vous met mal à l'aise ou vous fait craindre des représailles de la part de la direction, il peut être judicieux de vous adresser directement aux RH.

Les RH sont là pour aider les employés à résoudre ce genre de problèmes, alors n'hésitez pas à demander de l'aide si vous êtes victime de discrimination et de harcèlement.

5. Documentez toutes les infractions

Si vous êtes victime de discrimination, il est important de documenter l'infraction en remplissant une plainte écrite officielle.

  • Notez la date, l'heure, le lieu et les détails de ce qui s'est passé.
  • Qui était impliqué ? (Nommez-les.) Combien de personnes étaient présentes dans la pièce au moment de l'infraction ? Savent-elles ce qui s'est passé ? Si oui, notez chaque réponse.
  • Qu'avez-vous fait en réponse à cet incident ? Comment avez-vous ressenti ce qui s'est passé (colère, frustration) ?

Pour que la diversité de votre entreprise reste vivante et se développe, vous devez être proactif.

Parlez aux personnes qui sont différentes de vous. Posez-leur des questions sur leurs expériences au travail et sur les changements qu'ils aimeraient voir se produire.

Assurez-vous de mettre par écrit toutes vos réponses à la discrimination. Si quelqu'un d'autre a été offensé par ce qui s'est passé, notez également ses réponses.

Il est possible d'éviter la discrimination sur le lieu de travail.

Il est possible d'éviter la discrimination sur le lieu de travail.

Nous espérons que ce petit guide anti-discrimination vous aura permis de mieux comprendre comment éviter la discrimination et le harcèlement au travail.

Comme nous l'avons déjà dit, ce n'est pas facile, mais c'est possible. Chaque entreprise doit prendre activement position contre la discrimination si nous voulons que notre monde soit plus égalitaire et plus juste.

Nous avons tous le droit de travailler sans être harcelés ou maltraités en raison de ce que nous sommes en tant que personnes. Assurez-vous donc que vos employés comprennent la gravité de la discrimination grâce à des programmes de formation réguliers. Vous pouvez également organiser des discussions régulières avec eux sur leurs expériences et les problèmes qu'ils ont pu rencontrer par le passé.

Enfin, assurez-vous que tous vos employés connaissent les mesures à prendre s'ils sont témoins ou victimes de quelque chose d'inapproprié (et les procédures disciplinaires qui peuvent être mises en place en cas de plainte pour discrimination.

Derniers Articles
Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible. Plus d'infos