Back to Blog
Culture d'entreprise

Comment reconnaître le burnout au travail et maintenir la motivation de ses employés?

Le surmenage au travail n'est pas un phénomène nouveau. En fait, les symptômes d'épuisement professionnel affectent les employés depuis bien avant la pandémie du Covid-19.

Puis, à cause de la pandémie, près de 70% des travailleurs qui ont opté pour le travail à distance ont déclaré avoir travaillé le week-end l'année dernière (45% supplémentaires affirmant avoir travaillé plus que jamais pendant la semaine). La grande démission a contribué à la pénurie de main-d'œuvre, menant les employés restants à travailler 24h/24h pour compenser.

Que vous ayez une équipe entièrement distancielle avec laquelle vous devez interagir, ou que vous exigiez des employés qu'ils soient physiquement présents sur le lieu de travail, vos travailleurs sont susceptibles de ressentir des signes de burnout qui pourraient affecter leurs performances et même leur santé.

La santé mentale de vos employés est primordiale

L'épuisement professionnel est en hausse : plus de la moitié des travailleurs déclarent souffrir d'un burnout, contre 43 % l'année dernière. De plus, 80 % d'entre eux affirment que la pandémie a joué un rôle, selon une enquête réalisée en 2021 par le site d'emploi Indeed.

Récemment, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a officiellement reconnu le burnout au travail comme une condition médicale qui pourrait également être considérée comme un problème de santé mentale. C'est énorme.

Mais la stigmatisation de la santé mentale au travail existe toujours : les employés n’osent pas toujours se confier à leur supérieur hiérarchique au sujet de leurs difficultés physiques et mentales liées au burnout (ou à tout autre problème de santé mentale).

Le résultat ? L'employé porte alors lui-même le fardeau de la baisse d'énergie. Ce stress permanent au travail peut finir par entraîner une détérioration rapide de la santé, de la productivité, des performances, du bonheur et même de l'estime de soi.

Selon L'OMS, lorsque le burnout professionnel n'est pas traité, il peut entraîner des maladies physiques et psychologiques graves telles que :

  • Dépression
  • Manque de sommeil
  • Maladie cardiaque
  • Diabète

Qu'est-ce que le burnout au travail ?

L'épuisement professionnel est un type particulier de stress lié au travail qui peut affecter les performances professionnelles de votre employé ainsi que sa vie personnelle (selon la gravité de l'épuisement professionnel).

Il s'agit d'un état d'épuisement physique et/ou émotionnel. Le burnout peut également refléter un sentiment négatif de diminution des résultats et même une perte d'identité personnelle.

Le stress chronique peut conduire au burnout et, pour certains travailleurs, l'épuisement physique et émotionnel est tel qu'ils pourraient littéralement s'effondrer.

Quels sont les signes du burnout au travail ?

Les chercheurs montrent que des facteurs tels que les traits de personnalité et la vie familiale peuvent fortement influencer les personnes qui connaissent un burnout professionnel. Quelle qu'en soit la cause, le burnout au travail peut affecter votre santé physique et mentale.

Les employés en situation de burnout peuvent considérer que leur travail est stressant et qu'il pèse lourdement sur leur vie et leur santé. Ces employés peuvent alors devenir cyniques à l'égard de leurs conditions de travail, de leurs collègues, ou de la direction.

En tant que manager, vous vous demandez probablement quelles sont les principales causes du burnout. Voyons voir.

Les 7 principales causes du burnout au travail

  1. Des attentes vagues
  2. Un manque de communication au travail
  3. Le sentiment d'être surchargé de travail et d'être sous-estimé
  4. Sentir le besoin d'être constamment connecté au travail, même lorsque vous ressentez des symptômes physiques de stress.
  5. Travailler dans un environnement toxique ou avoir des collègues toxiques
  6. Le stress chronique
  7. Un manque de soutien de la part des responsables et/ou de collègues de travail
  8. Un sentiment de micro-gestion (style de management où le responsable observe/ contrôle étroitement le travail de ses employés)

À quoi ressemble l'épuisement professionnel ?

Maintenant que nous connaissons les causes du burnout, il est important que vous compreniez de quoi il retourne. Ainsi, vous serez en mesure de comprendre et de faire preuve d'empathie envers tout employé qui souffre d'épuisement émotionnel au travail.

Les symptômes du burnout ne sont pas toujours noirs et blancs, et l'identification des signes de burnout nécessite une certaine observation.

Freudenberger et Gail North sont les scientifiques à qui l'on doit l'identification originale du burnout comme condition. Ils ont déterminé que le burnout au travail comporte 12 étapes:

  1. L'obligation de faire ses preuves
  2. Travailler plus dur
  3. Négliger ses besoins personnels
  4. Déplacement du conflit
  5. Travailler et ignorer tout le reste
  6. Déni des problèmes émergents
  7. Retrait
  8. Changements comportementaux étranges
  9. Dépersonnalisation (incapacité à se connecter aux autres ou à ses propres besoins)
  10. Vide intérieur
  11. Dépression
  12. Syndrome de burnout

Les meilleurs moyens d'identifier un burnout au travail avant qu'il ne soit trop tard

Il est courant que vos employés se sentent stressés au travail ou même qu'ils aient l'impression d'avoir perdu un peu de leur motivation. Cela dit, tous les employés qui passent une mauvaise journée ne se sentent pas nécessairement en burnout.

Le secret pour éviter l'épuisement professionnel et de maintenir la motivation de vos employés (qu'ils soient physiquement présents ou à distance) consiste à détecter les premiers symptômes du burnout. Cela vous permettra d’identifier et traiter les facteurs d'épuisement professionnel, soit en empêchant vos employés de subir toute forme de stress lié au travail, soit en éliminant complètement le risque de burnout.

Il existe des questions que vous pouvez poser à vos employés pour évaluer s'ils éprouvent des sentiments négatifs au travail ou, pire, s'ils ressentent déjà des signes de burnout.

8 questions pour savoir si votre employé souffre d'épuisement professionnel :

  1. Avez-vous plus de mauvais jours que de bons jours au travail ?
  2. Vous sentez-vous inhabituellement démotivé ou stressé à la fin du week-end ?
  3. Avez-vous des symptômes physiques négatifs, comme des maux d'estomac, des migraines, des douleurs dans le dos ou le cou ?
  4. Avez-vous fréquemment des maux de tête ?
  5. Vos habitudes de sommeil ont-elles changé (vous dormez beaucoup plus ou beaucoup moins que d'habitude) ?
  6. Avez-vous de la difficulté à vous concentrer au travail ou à comprendre ce qu'on attend de vous ?
  7. Évitez-vous de travailler, d'avoir des conversations avec vos collègues ou de faire le point avec votre supérieur ?
  8. Êtes-vous trop épuisé pour faire quoi que ce soit d'amusant ou d'intéressant lorsque vous n'êtes pas au travail ?

Prenez note des réponses que vous obtenez de vos employés. Retournez voir ceux qui vous envoient des signaux d'alarme pour leur montrer que vous vous souciez d'eux.

Comment aider votre employé à se remettre d'un burnout au travail ?

Vous vous demandez probablement comment aider vos employés à se remettre d'un burnout au travail. Excellente question !

Les 5 meilleures façons d'aider un employé qui souffre d'un burnout professionnel :

  1. Donnez (et encouragez) le temps de se ressourcer et de récupérer
  2. Félicitez le bon travail
  3. Augmenter la collaboration sur le lieu de travail
  4. Construire une culture de gratitude
  5. Réaffirmer la mission de votre organisation

Entrons maintenant dans les détails, un par un.

Donnez (et encouragez) le temps de se ressourcer et de récupérer

En tant que manager solidaire, il est important non seulement de fournir à votre employé épuisé du temps personnel pour se ressourcer, mais aussi de l'encourager et de le faciliter. Ainsi, tout employé stressé qui a besoin de se ressourcer ne se sentira pas mal à l'aise de prendre du temps pour le faire.

De plus, prenez note de vos employés qui prennent rarement du temps libre et encouragez-les à planifier une pause saine.

Félicitez le bon travail

Vous savez maintenant que le burnout est un état d'épuisement physique, émotionnel et mental au travail, qui se traduit par un manque de motivation, une faible efficacité et un sentiment d'impuissance totale. Le fait de donner régulièrement un feedback positif alimentera des sentiments extrêmes de positivité et de motivation au travail, ce qui augmentera le sentiment d'utilité de vos employés.

Augmenter la collaboration sur le lieu de travail

Le sentiment d'appartenance est l'un des plus puissants antidotes au burnout. En promouvant une culture inclusive, vous pouvez créer un environnement de travail plus complet qui favorise naturellement l'appartenance, le travail d'équipe et les relations saines.

Cela nous amène à notre prochain point.

Construire une culture de gratitude

Les entreprises qui favorisent une culture de gratitude connaissent une plus grande productivité et une plus grande satisfaction chez leurs employés. Cherchez à créer un environnement de travail où il est fréquent que les membres de l'équipe ainsi que la direction montrent de la gratitude et de la reconnaissance.

Réaffirmer la mission de votre organisation

Renforcez le but et les valeurs de votre entreprise afin de consolider la raison d'être de chaque membre de l'équipe au sein de votre organisation. Dès que votre équipe a une vue d'ensemble de l'objectif de l'entreprise ou de l'organisation, vos travailleurs deviennent plus engagés.

Vous remarquez des employés en burnout au travail ? Agissez maintenant.

Le burnout au travail est une accumulation de divers problèmes permanents qui pourraient rendre le lieu de travail insupportable pour un employé donné s'ils ne sont pas traités.

En vous attaquant aux causes profondes du burnout de vos employés, vous pouvez améliorer leur moral et créer une culture d'entreprise favorable.

Commencez à prêter attention aux événements, aux personnes ou aux circonstances qui pourraient régulièrement déclencher du stress et efforcez-vous d'y remédier dès que possible. Choisissez de faire de la santé et du bien-être une priorité, comprenez votre propre rôle dans le burnout, et soutenez tout employé qui a besoin d'un soutien professionnel.

Author
Ana Palombini
Rédacteur de contenu de conversion at AP Copywriting

Ana Palombini est la voix derrière AP Copywriting, où elle fournit du marketing de contenu pour les SaaS, les entrepreneurs et les agences de marketing. Lorsqu'elle ne tape pas jusqu'à ce que ses doigts soient engourdis, vous trouverez Ana en train de regarder Friends pour la millionième fois ou de manger des sushis tard dans la nuit depuis son canapé (ou les deux). Passez-lui le bonjour sur LinkedIn ou consultez son site web.

Back to Blog
Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible. Plus d'infos