Nouvelles techniques

Les 13 plus grands mythes sur une carrière dans la tech

Temps de lecture : 10 min

Il y a beaucoup d'idées fausses lorsqu'il s'agit de poursuivre une carrière dans la technologie.

Certains pourraient croire qu'il s'agit d'un environnement rempli d'introvertis, de geeks et des Sheldon Coopers, où seul un certain nombre de personnes peuvent réussir.

Mais cela ne pourrait pas être plus éloigné de la vérité.

En fait, il n'y a pas de contraintes autour des personnes qui travaillent dans la technologie - des personnes âgées aux personnes réparties dans le monde entier avec des formations et des certifications différentes.

Certains d'entre eux ont toujours eu des compétences et des connaissances en informatique. D'autres ont dû apprendre sur le tas. Certains ont suivi une formation technique et peuvent se vanter d'avoir un diplôme en technologie, tandis que d'autres sont autodidactes, absorbant chaque information qu'ils pouvaient à leur propre rythme et selon leur propre discipline.

Tout cela pour dire que le passage à une carrière dans la technologie est BEAUCOUP plus facile que la plupart des gens ne le pensent. Beaucoup le font chaque jour. Et il est vrai que si vous n'avez aucune compétence technique, vous devrez peut-être commencer à un niveau inférieur et gravir les échelons. Mais c'est tout à fait faisable.

Après avoir lu cet article, vous découvrirez les idées fausses les plus répandues sur le travail dans la technologie et vous comprendrez ce qu'est réellement ce secteur dynamique qui semble attirer tout le monde ces derniers temps.

13 mythes courants sur le travail dans la technologie

Mythe 1 : le secteur des technologies est sursaturé

En ce qui concerne la demande professionnelle, une carrière dans la technologie est comme une glace gratuite dans un parc pour enfants pendant une chaude journée d'été. C'est sans fin.

Pensez-y. Plus l'ère de la technologie progresse, plus l'IA, les ordinateurs, les données, etc. entourent nos vies professionnelles. Toutes les entreprises, des plus grandes aux plus petites, ont un site web et une présence virtuelle.

Ces entreprises se soucient de la sécurité, de l'analyse des données, de l'expérience utilisateur (UX), et de tout ce qui se trouve entre les deux. Et ce sont les travailleurs techniques qui sont chargés de veiller à ce que tout cela fonctionne sans heurts.

Mythe 2 : il faut un diplôme spécial pour faire une carrière technologique estimable

Vous pensez qu'il vous faut aller dans une école de technologie pour vous salir les mains et décrocher un emploi réputé dans ce domaine ? Détrompez-vous, mon ami.

Un autre énorme mythe est que vous avez besoin d'un diplôme en informatique (ou similaire) pour mettre le pied dans la porte - sans parler de décrocher un emploi qui vous paiera bien (soyons honnêtes, vous avez entendu parler des salaires prestigieux que reçoivent les personnes travaillant dans la tech).

Selon le rapport 2016 Developer Survey de Stack Overflow, 69 % de tous les développeurs interrogés ont déclaré être au moins partiellement autodidactes, tandis que 13 % des répondants ont déclaré être uniquement autodidactes.

Mythe 3 : les emplois techniques ne sont pas créatifs

Mythe 3 : les emplois techniques ne sont pas créatifs

Pour une raison étrange, de nombreuses personnes associent encore les emplois techniques à un manque de créativité. C'est faux à bien des égards. Les emplois techniques sont dynamiques et consistent à trouver des solutions créatives pour résoudre des problèmes, tout en ayant le pouvoir (ahem, les connaissances) de le faire soi-même.

Qu'il s'agisse de créer des sites web, des applications ou des systèmes qui améliorent le flux de travail d'une entreprise, les occasions de laisser libre cours à votre créativité ne manquent pas. En fait, certains emplois techniques sont axés sur la créativité, comme les concepteurs graphiques, qui jouent avec les logos, les styles et les représentations visuelles.

Certains diront même qu'il est libérateur de posséder des connaissances techniques, car vous pouvez concrétiser toutes les idées qui vous trottent dans la tête de vos propres mains, sans avoir besoin d'engager des développeurs tiers pour vous dépanner.

Mythe 4 : il faut être naturellement doué pour l'informatique

Je sais. Les langages de programmation - même les plus simples - tels que Python, CSS et HTML peuvent vous sembler aussi étrangers que si vous essayiez de comprendre le grec (à moins que vous ne sachiez parler grec, bien sûr). Le codage et les données peuvent vous sembler une raison suffisante pour décider que vous n'êtes pas fait pour une carrière technologique.

Mais soyez honnête, avez-vous déjà essayé d'apprendre à comprendre et à utiliser correctement un ordinateur ?

Écoutez, à moins que vous ne soyez une sorte de projet scientifique secret créé par Elon Musk, personne ne naît en connaissant les langages de programmation. Mais ceux qui le font doivent commencer quelque part.

Le fait est que vous n'avez pas besoin d'être naturellement doué pour percer dans le secteur de la technologie. Comme pour l'apprentissage de la conduite automobile ou d'une langue étrangère, il faut partir de zéro et acquérir ces connaissances.

Croyez-moi, vous vous améliorerez au fil du temps si vous consacrez du temps à l'apprentissage.

Mythe 5 : il faut être un magicien des maths

Mythe 5 : il faut être un magicien des maths

Il existe deux types de personnes dans ce monde : celles qui sont douées en mathématiques et celles qui, eh bien... ne le sont pas. Mais cela ne signifie pas que seules les personnes appartenant au premier groupe ont une chance de faire carrière dans la technologie.

Certains langages de programmation, comme JavaScript, exigent des compétences en résolution de problèmes et un raisonnement logique. En fait, vous seriez surpris de constater à quel point les compétences générales sont importantes pour une carrière dans l'informatique.

En outre, si le code vous intimide toujours, il existe une tonne d'emplois technologiques qui n'impliquent même pas l'écriture de code au quotidien.

Mythe 6 : vous passerez toute la journée enfermé dans un bureau à coder

Mythe 6 : vous passerez toute la journée enfermé dans un bureau à coder

Quelle image vous vient à l'esprit lorsque vous pensez à un professionnel de la technologie ? De grosses lunettes encombrantes, un teint pâle, penché sur un ordinateur toute la journée, tous les jours ?

Les geeks et les nerds sont une chose des années 90 (et nous nous voilerions la face si nous nions que ces "nerds" ne dirigent pas le monde tel que nous le connaissons - pensez à Facebook, Tesla, Microsoft, Bitcoin, etc.)

Ce n'est pas parce que vous apprenez à programmer que vous devez passer toute la journée penché sur un écran d'ordinateur à écrire du code. Le secteur de la technologie est beaucoup plus dynamique qu'un codage exclusif toute la journée.

En fait, il existe de nombreux emplois et compétences techniques qui n'impliquent pas du tout le codage. Par exemple, la conception, l'analyse de données, la mise en place de systèmes et de processus, la gestion de projets, la rédaction technique, etc.

Mythe 7 : tous ceux qui travaillent dans la technologie ont moins de 30 ans

Mythe 7 : tous ceux qui travaillent dans la technologie ont moins de 30 ans

Bien sûr, nous vivons dans un monde où les jeunes générations n'ont jamais connu la vie sans que les réseaux sociaux ne viennent hanter notre estime de soi (aaaah, le bon vieux temps).

Et oui, il y a des gens dans la vingtaine qui ont grandi avec la technologie et les selfies qui sont la norme. Mais il y a aussi ceux qui ont la trentaine, la quarantaine, la cinquantaine et même la soixantaine (wesh ma grand-mère de 89 ans est sur Instagram).

Si vous avez plus de 30 ans, cet article pourrait vous faire comprendre qu'il n'est pas trop tard pour embrasser une carrière dans les technologies.

Donc, à moins que vous ne soyez une bouteille d'un bon Merlot, l'âge ne devrait pas être important.

Et si ma grand-mère de 89 ans est capable de poster des selfies et de dialoguer avec moi sur Instagram, je suis convaincu que vous pouvez également apprendre à coder si vous vous y mettez.

Mythe 8 : le secteur de la technologie est entièrement dominé par les hommes

Mythe 8 : le secteur de la technologie est entièrement dominé par les hommes

On parle beaucoup dans l'actualité du manque de femmes dans les technologies et même de communautés entières consacrées aux "femmes qui codent".

Oui, la technologie est peut-être un secteur dominé par les hommes, mais cela ne signifie pas que les femmes ne sont pas les bienvenues. Au fil du temps, il est rafraîchissant de constater que tous les domaines de la technologie ne sont pas entièrement dominés par les hommes.

En fait, certains secteurs de la technologie sont entièrement dirigés par des femmes (Skillcrush, par exemple, compte environ 90 % de femmes parmi ses employés). Dans certains domaines, comme le design, par exemple, 54 % des travailleurs sont en fait des femmes.

Mythe 9 : tous les emplois technologiques sont externalisés

Mythe 9 : tous les emplois technologiques sont externalisés

Oui, de nombreuses entreprises externalisent leurs talents et le freelancing devient de plus en plus attrayant pour les personnes travaillant dans le secteur technologique.

En outre, de nombreuses grandes entreprises ont des bureaux dans plusieurs pays. Et c'est vrai : il peut être moins cher d'engager des travailleurs à l'étranger que dans son propre pays.

Mais ce n'est pas du tout la norme et si vous souhaitez travailler dans un bureau, il existe des milliers d'entreprises qui seraient ravies d'avoir un expert en technologie à bord au quotidien.

Mythe 10 : vous devez déménager dans la Silicon Valley

Si vous envisagez de travailler dans le secteur des technologies, il n'est pas nécessaire de faire vos valises et de déménager en Californie.

Oui, la Silicon Valley abrite de nombreuses grandes entreprises technologiques, dont Apple, Google et Facebook, pour n'en citer que quelques-unes. Mais à vrai dire, elle devient chaque jour plus surpeuplée et moins attrayante. Le coût exorbitant de la vie parle de lui-même.

Et les emplois, les opportunités et la demande dans le domaine de la technologie se trouvent dans le monde entier. Cela signifie que vous pouvez faire le tour du monde et aller vivre là où votre doigt se pose - même dans des îles éloignées, si c'est votre truc (assurez-vous simplement qu'elles disposent d'une connexion Internet stable).

Mythe 11 : vous serez l'esclave de votre travail

Mythe 11 : vous serez l'esclave de votre travail

L'année 2020 nous a appris beaucoup de choses. La majeure partie du monde a dû apprendre à travailler à domicile tout en préservant la flexibilité entre vie professionnelle et vie privée.

90 % des entreprises et des travailleurs ont dû adapter leur mode de vie quotidien au bureau, en créant des espaces de bureau à domicile improvisés, qui nous ont permis d'avoir des réunions (Zoom) avec nos managers tout en portant des pantalons de survêtement (si vous en portiez, bien sûr).

Certains d'entre nous ont adoré, d'autres moins. Mais si vous faites partie de la catégorie des personnes qui apprécient la liberté et la flexibilité du travail à domicile, alors une carrière dans la technologie pourrait être une excellente solution. D'après FlexJobs, la technologie est l'un des trois principaux secteurs pour les travailleurs à distance.

Et qui dit travail à distance dit flexibilité. De nombreux emplois dans le secteur de la technologie sont très flexibles et vous permettent de planifier vos heures de travail en fonction des autres événements de votre vie.

En outre, il existe une tonne d'emplois à distance qui vous permettent de faire des choses comme voyager tout en travaillant ! US News a constaté que les développeurs web font état de niveaux élevés d'équilibre entre vie professionnelle et vie privée.

De plus, contrairement à certains emplois tels que la vente au détail où vous devez être physiquement présent, il vous suffit souvent d'un ordinateur portable et d'une connexion Internet pour travailler.

Mythe 12 : vous devrez maîtriser *toutes les compétences techniques* si vous voulez évoluer un jour

L'une des questions les plus fréquemment posées est la suivante : "Que dois-je apprendre si je veux commencer une carrière dans la technologie sans expérience préalable ?"

Souvent, les gens sont submergés par les options disponibles qui peuvent facilement devenir confuses. Au lieu de se concentrer sur une compétence (ou un langage de programmation) à la fois, ils essaient de tout apprendre.

(Exemple : "Je suis actuellement en train d'apprendre moi-même le HTML, le CSS, le JavaScript, WordPress et le Python").

Pas étonnant que les gens s'y perdent !

Mais il y a un problème. Changer de carrière et repartir de zéro est déjà compliqué en soi. Vous n'avez pas besoin de submerger votre cerveau avec une quantité insondable d'informations en une seule fois (et ce n'est peut-être même pas la meilleure façon de commencer).

Ce que j'essaie de dire ici, c'est que vous gagnerez à vous spécialiser dans une certaine compétence. Ne laissez pas l'idée fausse de devoir tout apprendre vous empêcher de vous lancer. Au contraire, spécialisez-vous dans un domaine qui vous plaît le plus.

"Choisissez quelque chose et devenez un expert. N'essayez pas d'être médiocre dans plusieurs domaines."

Mythe 13 : les compétences générales n'ont pas d'importance

Lorsqu'il s'agit de faire une transition vers la technologie, la première préoccupation de chacun est de maîtriser les compétences techniques.

Mais voici le secret que peu de gens connaissent... les compétences générales en technologie sont importantes. BEAUCOUP. Peut-être même plus que le savoir-faire technique, car les compétences non techniques peuvent parfois être plus difficiles à appréhender.

Je m'explique : Les entreprises et les clients veulent embaucher des personnes avec lesquelles il est facile de travailler. Par "faciles", j'entends des personnes ayant l'esprit d'équipe, proactives, excellentes communicatrices, des leaders capables d'inspirer, de motiver et de respecter les délais.

Un bon travailleur du secteur technologique s'adapte facilement au changement, alors continuez à mettre à jour et à faire évoluer vos compétences. Ne croyez pas que vos compétences générales ne seront pas testées lorsque vous postulerez à un emploi dans le secteur des technologies. En fait, de nombreux responsables du recrutement procèdent à une vérification préliminaire avant d'aborder les aspects techniques du poste.


Vous souhaitez entamer une carrière dans la technologie ?

Si vous voulez décrocher l'emploi de vos rêves dans le domaine de la technologie, TieTalent vous trouvera des opportunités dans les meilleures entreprises d'Allemagne et de Suisse.

Derniers Articles
Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible. Plus d'infos